SALIN DE SAINT TROPEZ

Carte d'identité du site Ouvrir/Fermer

Commune(s) : SAINT-TROPEZ(83)

Surface protégée : 1.37 hectares

Protégé depuis : 2015

Nombre d'actes d'acquisition signés : 1

Description Ouvrir/Fermer

Petite zone humide littorale, située à proximité immédiate de la plage, le Salin de Saint-Tropez constitue un espace naturel remarquable, tant d’un point de vue biologique que paysager, dans un environnement fortement urbanisé.

Menacée par la pression immobilière alentour dans son intégrité et son fonctionnement et par des aménagements artificialisant son bassin versant (remblais, terrassements, évacuations d’eaux impropres…), cette zone humide a fait l’objet de plusieurs mesures de protection dont la création d’un périmètre autorisé du Conservatoire du littoral en 2010, et un arrêté préfectoral de protection de biotope en 2014.

Faune et flore Ouvrir/Fermer

Le marais côtier des Salins, situé sur la côte varoise présente un grand intérêt pour la biodiversité méditerranéenne. Les terrains, inondés d’eau saumâtre de façon permanente ou temporaire, représentent des habitats essentiels pour plusieurs espèces patrimoniales. Cette zone humide joue également un rôle d’épuration des eaux, de régulation des crues du ruisseau de la Moutte et de protection de la côte contre l'érosion. Enfin la zone représente un certain intérêt paysager, bien qu’altérée par plusieurs aménagements (ouvrages sur les dunes, clôtures, terrain de tennis).

 

Faune

Le site peut constituer pour l’avifaune un habitat, une zone de pêche ou encore une halte migratoire. Au total, cinquante espèces d’oiseaux ont été identifiées sur le site dont des espèces exceptionnelles comme la Grue cendrée ou le Busard des roseaux.

Le site est aussi couramment utilisé pour pêcher par des espèces remarquables comme l’Aigrette garzette, la Grande Aigrette, le Héron cendré et le Héron garde-bœufs.

On trouve également sur le site de nombreux reptiles (Lézard des murailles, Tarente de Maurétanie…) et amphibiens (Crapaud commun, Grenouille rieuse, Rainette méridionale…)

 

Flore

Le site, qui abrite des habitats d’intérêt communautaire comme les Lagunes méditerranéennes et les Gazons méditerranéens amphibies halonitrophiles, agit comme un réservoir de biodiversité pour les espèces hygrophiles et halo-hygrophiles. Quatre espèces sont protégées au plan national, huit autres bénéficient d’une protection régionale et enfin deux autres sont rares dans le département.

Toutefois, et à l’instar des zones littorales thermophiles du Var, le cap de Saint-Tropez est également propice au développement d’espèces exotiques à caractère envahissant du fait de la douceur de son climat

Histoire Ouvrir/Fermer

Le site tire son appellation d’une période où la zone humide était aménagée en petit salin. Malheureusement, le climat de la Presqu’île de St Tropez  (doux et humide) couplé au caractère dulçaquicole de la zone, ont eu raison de cette activité et elle  a cessé au début du siècle dernier. Ensuite, les aménagements du site (enrochement au niveau de l’arrière plage, ouverture mécanique du cordon dunaire,…) et les constructions riveraines (villas, terrain de tennis) ont entrainé une dégradation du caractère naturel du site.

GestionOuvrir/Fermer

La gestion du site est assurée par la commune de Saint-Tropez

Pratique Ouvrir/Fermer

Ce site n’est pas ouvert au public pour préserver les écosystèmes et les habitats naturels.

Les animations associés Ouvrir/Fermer