SALINE DE MONTJOLY

Carte d'identité du site Ouvrir/Fermer

Commune(s) : REMIRE MONTJOLY(973)

Surface protégée : 63.34 hectares

Protégé depuis : 1985

Nombre d'actes d'acquisition signés : 13

Balade Ouvert au public

Télécharger la balade en PDF

Description Ouvrir/Fermer

Les Salines de Montjoly sont imbriquées dans le tissu urbain de la commune de Rémire-Montjoly, le long de la plage qui s’étale depuis le mont Bourda jusqu’à Montravel. Le site est remarquable par la diversité de ses milieux écologiques. Il est composé :

- D’une plage sableuse dont la dynamique côtière modifie régulièrement la physionomie. C’est aussi un site important de ponte des tortues marines,
- D’un cordon dunaire qui possède, outre une végétation typique de milieux sableux, des formations pionnières à végétations rampantes et des formations caractéristiques des forêts xéromésophiles.
- D’une zone humide située en arrière du cordon dunaire et qui est l’une des plus  remarquables de l’Ile de Cayenne.

Le mot « Salines » pourrait laisser penser à une ancienne activité de récolte de sel. Ce n’est pas le cas des Salines de Montjoly, étang naturel en relation hydraulique plus ou moins directe avec l’océan. L’appellation vient sans doute des dépôts naturels de sels qui se forment après évaporation de l’eau de mer.

Faune et flore Ouvrir/Fermer

La flore

Le site est d’une très grande diversité floristique avec 164 espèces présentes. Trois habitats patrimoniaux ont été répertoriés : le groupement herbacés pionniers à Ipomoea pescapreae et Canavalia maritima, le groupement côtier à Cactus cierge (Cereus hexagonus), et les marais sublittoraux et saumâtres de Guyane à Eleocharis mutata.
Des espèces rares et protégées ainsi que plusieurs espèces remarquables sont présentes sur les Salines.
 
La faune

La plage accueille sur sa partie la plus large les pontes de trois espèces de tortues marines : la Tortue luth, la Tortue olivâtre et la Tortue verte.
La présence de lacs et retenues d’eau douce sur le littoral est rare, aussi la zone humide située en arrière plage est un lieu de repos et de nourrissage pour l’avifaune et en particulier les migrateurs, le canard musqué, la sarcelle à ailes bleues.
Cette zone accueille également des batraciens et des reptiles.
Les mammifères présents sur le site sont assez discrets,  diverses chauves-souris et micromammifères y ont été répertoriés. A noter la présence de la loutre géante, sans doute arrivée là par accident.

GestionOuvrir/Fermer

Le Conservatoire du littoral préserve l’intégralité de la zone humide et plus de 25 hectares autour.
L’association Kwata est gestionnaire du site depuis 2012. Le plan de gestion validé en 2013 fourni désormais les orientations pour une meilleure gestion du site. Le défi sera donc de pouvoir mettre en place une réglementation adaptée, améliorer l’accueil du public, améliorer la qualité des eaux, maintenir la diversité écologique en tenant compte de l’érosion du littoral.

Les gestionnaires Ouvrir/Fermer
Pratique Ouvrir/Fermer

Un sentier éducatif a été aménagé sur le site, permettant aux promeneurs de longer la plage, de s’abriter sous un carbet au-dessus du marais, et de traverser la mangrove par un parcours sur pilotis.

Les animations associés Ouvrir/Fermer