LES ORPELLIERES

Carte d'identité du site Ouvrir/Fermer

Commune(s) : SERIGNAN(34), VALRAS-PLAGE(34)

Surface protégée : 167.76 hectares

Protégé depuis : 1980

Nombre d'actes d'acquisition signés : 7

Balade Ouvert au public

Télécharger la balade en PDF

Vendredi 3 août 2018

Description Ouvrir/Fermer

 Le Domaine des Orpellières est situé à l'embouchure de l'Orb, sur les communes de Valras et de Sérignan. Cet espace de 170 hectares, acquis par le Conservatoire depuis 1980, est constitué d'une plage, d'un cordon dunaire de 2,5 kilomètres et d'une vaste zone de prés salés.

Les contrastes entre le milieu dunaire et l'arrière dune sont surprenants. Le cordon dunaire est un milieu sec. L'arrière dune est en dessous du niveau de la mer, donc humide et salée. La flore et la faune sont très différentes sur ces deux milieux.

Faune et flore Ouvrir/Fermer

La flore

La Salicorne (Salicornia spp.) est une espèce caractéristique des milieux humides et salés appelés enganes et situés, sur les Orpellières, dans les zones basses d'arrière dune. La Salicorne est souvent associée à la Soude maritime (Suaeda maritima), à l'Obione (Halimione portulacoides) et aux Saladelles (Limonium spp.). Elle supporte une période de submersion hivernale allant de 4 à 9 mois mais ne doit pas être totalement immergée. Elle supporte également un assec estival et des salinités élevées.

Histoire Ouvrir/Fermer

Le site des Orpellières a fait l'objet d'une exploitation agricole jusqu'à la deuxième guerre mondiale. Ce sont principalement des vignes qui ont été cultivées grâce à un réseau hydraulique créé sur l'ensemble du Domaine. Les apports d'eau douce à partir de l'Orb servaient à dessaler les terres pour permettre la culture de la vigne. Depuis l'abandon de cette exploitation et de l'apport contrôlé d'eau douce, le milieu s'est à nouveau salé : la salicorne a recolonisé une partie du site.

Les bâtiments présents sur le site servaient à l'exploitation du Domaine (château d'eau, cuves…). Les abords des bâtiments avaient été enrichis de plantations (figuiers, cyprès, platanes…). L’un des bâtiments a été investi par l’artiste  monténégrin Dado dans les année 90. Il y a peint de nombreuses fresques et fait des installations qui ne peuvent laisser le visiteur insensible.

GestionOuvrir/Fermer

Dans les années 80, le cordon dunaire a été reconstitué en installant des ganivelles (clôtures en bois) qui ont eu pour rôle de piéger le sable que le vent déplaçait et de canaliser la circulation des piétons. Le relief dunaire s’est ainsi reconstitué et la végétation, à l’abri du piétinement, a pu réapparaitre.

La toiture du bâtiment qui accueille les œuvres de DADO a été récemment restaurée par la Commune de Sérignan après qu’une tempête l’ait fortement dégradée.

La maîtrise de la circulation automobile et l’organisation des stationnements s’améliore désormais sur le site.

Enfin, un document d’objectif est en cours de rédaction afin de déterminer les actions en mettre en œuvre pour améliorer la conservation des habitats exceptionnels présents aux Orpellières.

Les gestionnaires Ouvrir/Fermer
Les animations associés Ouvrir/Fermer
  • Frédéric Larrey

  • Frédéric Larrey