TRAVU

Carte d'identité du site Ouvrir/Fermer

Commune(s) : SOLARO(2B)

Surface protégée : 35.52 hectares

Protégé depuis : 2009

Nombre d'actes d'acquisition signés : 1

Description Ouvrir/Fermer

A l’extrême sud de la plaine orientale, l’embouchure du Travu est un espace de nature original aux portes des installations militaires de la base aérienne de Solenzara. Ici, le fleuve Travu divague librement, changeant de cours au gré des années et des crues hivernales. C’est donc un paysage changeant, libre, où apparaissent des zones humides éphémères qui bientôt auront disparu. Sur la rive gauche du fleuve, La présence de la base aérienne a préservé le littoral, plage et arrière-plage parsemée de zones humides. Le contraste est saisissant entre les ondulations libres du fleuve, faisant et défaisant sans cesse son paysage, et les lignes orthogonales de la base aérienne, toute d’esprit militaire.

Faune et flore Ouvrir/Fermer

L’originalité du site réside dans la présence de milieux pionniers liés à la divagation du Travu. Le fleuve, laissé totalement libre, divague à son gré, entraînant disparitions et reconquêtes végétales chaque année. Cette situation écologique autrefois commune est devenue exceptionnelle tant les fleuves ont été maîtrisés et canalisés. L’embouchure du Travu fonctionne aujourd’hui comme un témoin  remarquable de milieux devenus rares.

En limite de la base aérienne, des zones humides bordent la plage, couvertes de sansouires. Le cours du Travu est bordé de phragmitaies et prairies humides.

Histoire Ouvrir/Fermer

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, l’armée américaine construisit plusieurs aérodromes en Corse, surnommée alors USS Corsica : Solenzara est l’un d’eux, construit en 1944. Des unités de chasse et de bombardements y ont été déployées pour soutenir le débarquement en Provence. La base aérienne actuelle, BA 126 de Ventiseri-Solenzara, a été construite entre 1956 et 1960 : à l’origine, elle devait assurer, dans le cadre de l’OTAN, l’entraînement des escadres de chasse américaines, néerlandaises, belges et françaises. Après le retrait des Américains et Néerlandais, le projet, revu à la baisse, est tout de même finalisé avec l’ouverture d’une piste de près de 3000 mètres. La garnison de Solenzara compte environ 950 personnes en temps normal. Le hameau de Travu n’existait pas avant la construction de la base : il s’est donc développé très récemmment.

GestionOuvrir/Fermer

Une convention particulière signée avec l’armée de l’air autorise le Conservatoire à intervenir sur les espaces situés entre la base et la mer. Avant tout projet d’aménagement, une campagne de nettoyage et dépollution des vestiges militaires récents devra être menée.  Par ailleurs, la fréquentation du site sera liée au fonctionnement de la base aérienne, l’accès étant fortement restreint en périodes opérationnelles.

Sur l’embouchure elle-même, une requalification paysagère est à l’étude. Tout l’enjeu des aménagements sera de faire comprendre la dynamique de ce milieu si particulier.

Les gestionnaires Ouvrir/Fermer
CG2B
Pratique Ouvrir/Fermer

Le site de Travu n’est pas accessible à l’heure actuelle.

Réglementation sur les terrains du Conservatoire du littoral : le camping, le bivouac, les feux, les dépôts de déchets et la circulation des véhicules à moteur sont interdits.

Les animations associés Ouvrir/Fermer
  • Cdl

  • Cdl

  • M. Luccioni

  • M. Luccioni

  • Cdl

  • Cdl

  • M. Luccioni

  • Cdl