Affectation de la Batterie du Graillon, Alpes-Maritimes

Jeudi 6 février 2014

Jadis ouvrage défensif militaire, puis musée de la marine, la Batterie du Graillon (propriété de la Défense) vient d’être affectée au Conservatoire du littoral et va connaître un nouveau destin grâce au partenariat avec la commune d’Antibes Juan-les Pins.

Cette propriété, outre son intérêt culturel et historique, offre plus de 2 ha d’espaces naturels avec un linéaire côtier naturel de 400 mètres, opportunité rare dans les Alpes Maritimes. Le site est essentiellement constitué d’une pinède méditerranéenne qui se prolonge jusqu’aux falaises littorales. La frange littorale de la Batterie du Graillon est partie intégrante du site Natura 2000 « Baie et Cap d’Antibes – Iles de Lérins », site terrestre et marin.

Dans le cadre de sa politique de Développement Durable, la Ville souhaitait réorienter la vocation de cet espace en offrant au public un espace dédié au littoral et à la mer. Compte tenu de l’intérêt de ce site et du projet communal, des discussions ont alors été engagées par le Conservatoire du littoral avec la Défense dans le cadre du partenariat national qui nous lie. Ces discussions ont abouti à la signature de la convention de mise à disposition valant affectation en date du 30 décembre 2013.

Afin de permettre à la commune d’Antibes d’assurer la gestion du site, une convention de gestion concernant les espaces naturels de la Batterie du Graillon a été signée par la Directrice du Conservatoire du littoral, Odile Gauthier, et le député-maire, Jean Leonetti, lors d’une manifestation officielle organisée le 24 janvier 2014 sur site en présence du représentant de la Défense, le Colonnel Brochier. Une convention de transfert de droits réels va également prochainement être signée pour la partie bâtie, permettant à la ville de développer son projet « d’Espace Mer et Littoral ». L’ancien ouvrage défensif entamera ainsi une ‘nouvelle vie’ : s’ouvrir à tous.