Annick Girardin en visite à la pointe de La Varde à Saint-Malo (35)

Lundi 11 janvier 2021

Vendredi 8 janvier, Annick Girardin, ministre de la Mer s'est rendue à la pointe de La Varde, site protégé par le Conservatoire du littoral, pour découvrir les travaux de renaturation du site qui permettent l'ouverture au public du sentier du littoral.

Sur la côte d’Emeraude, à l’est de Saint-Malo, la pointe de La Varde est une des dernières enclaves naturelles, tournée vers la mer et très prisée des habitants et des touristes. Ce site de 26 ha, dont 16 ha sont aujourd’hui propriétés du Conservatoire présente de nombreus enjeux tels la préservation de la biodiversité, des paysages, des zones humides et l'accueil du public. En 201, la reconquête du site s'est traduite par la démolition d'un hangar disgracieux. 

En 2017, une seconde étape de la reconquête du site a été conduite avec les services du Département d'Ille et Vilaine (gestionnaire du site) en réaménageant les sentiers, dont le sentier du  littoral, pour mettre en sécurité le public, assurer une protection des espaces naturels les plus fragiles et rétablir des continuités de cheminements absentes notamment du fait de la présence du hangar conchylicole.

En 2020, un projet de reprise des circulations et des stationnements sur le site (porté par la commune et financé par le TEPCV, la commune et le Conservatoire du littoral)  a constitué la troisième étape du projet en supprimant l’usage de la route (sauf pour le pompage en mer d’eau pour l’aquarium de St Malo) et en protégeant définitivement les batraciens de la zone humide, autrefois coupée en deux par la route.

En 2021, un projet financé au titre du Plan de relance permettra de restaurer le fort Vauban. © mrw zeppeline bretagne

Autour de la ministre Annick Girardin, Thierry Burlot (Région), Gilles Lurton
(maire), Agnès Vince (Conservatoire du littoral), Loïc Le Fur (Département),
Jean-Luc Bourgeaux (député) et Arnaud Valadier (directeur de projet sentir du littoral).